Les Centrales Nucléaires Flottantes ( CNF)

Récapitulatif de la manifestation

Logo_4487
Date de manifestation : 29 April 2019 18:30
Inscription à partir du 28/03/2019
Adresse : 9 Avenue d'Iéna
75016
Paris

Pour amener de l’énergie dans les régions reculées du globe, les Russes proposent une solution de mini-centrales nucléaires flottantes composées de deux réacteurs à eaux pressurisées d’une puissance électrique de 70 MW. Cette puissance suffirait à alimenter une ville de 200.000 habitants en électricité.

En Janvier 2010, le Groupe Professionnel Nucléaire des Arts et Métiers avait demandé au Professeur Larion A. Lebedev, Directeur Général du Centre de Recherches et Développements de l’Agence Fédérale Russe pour l’Energie Atomique de nous présenter le projet.

Depuis la Russie a lancé le «  Akademik Lomonossov », une centrale nucléaire flottante.

La barge est arrivée dans le port de Mourmansk, le samedi 19 mai 2018, avant de rejoindre la ville polaire de Pevek, où elle fournira chauffage, électricité et énergie industrielle.

Lancée le 28 avril 2018 au chantier naval de Saint-Pétersbourg, la barge Akademik Lomonossov  est arrivée samedi 19 mai dans le port russe de Mourmansk (nord, sur la mer de Barents), où ses deux réacteurs seront chargés en combustible (uranium) puis testés à l’automne. La plate-forme flottante sera ensuite acheminée à 5 000 km de là jusqu’à Pevek, principal port de la mer de Sibérie orientale, dans l’Extrême-Orient russe. L’engin devrait débuter la deuxième partie du voyage à l’été 2019.

La centrale devrait commencer à produire de l’électricité à l’été 2019.

« Akademik Lomonossov » va remplacer l’ancienne centrale nucléaire de Bilibino (4 réacteurs uranium-graphite produisant chacun 12 MWe et construits en 1974), la centrale nucléaire la plus septentrionale au monde, ainsi que la centrale au charbon de Chaunsk, bâtie en 1961.

L’un des avantages de ce type de centrale nucléaire semble être la mobilité et la rapidité d’installation, évitant ainsi le coût élevé du transport terrestre ou aérien, pièce par pièce, dans des zones reculées.

Pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de ce projet, nous avons demandé à Mr Sozoniuk, Conseiller principal auprès du directeur général de l'Agence pour l'énergie nucléaire (AEN) de nous faire un état d’avancement de ce projet.

 

Détails : La conférence aura lieu à 18h30 à l'Hôtel des Ingénieurs Arts & Métiers, 9bis avenue d'Iéna Paris 16 (M° Iéna) le bâtiment est mitoyen du Musée. Notre intervenant répondra également aux questions que vous vous posez.

 

Cette conférence sera suivie d’un rafraichissement, et d’un dîner qui sera réservé uniquement aux personnes ayant réservé à l’avance.

Manifestation Organisée par le GP Nucléaire

Etienne Martin : Président du GP Nucléaire des Arts et Métiers

Organisation : Le GP Nucléaire des Arts & Métiers

 

Participation à la conférence 20€ par personne, portée à 50€ pour ceux qui restent au dîner.
Pour les élèves-ingénieurs et les professeurs conférence seule 10€

 


Intervenant(s) :

Mr Vladislav Sozoniuk,

Mr Vladislav Sozoniuk, Conseiller principal auprès du directeur général de l'Agence pour l'énergie nucléaire (AEN) depuis février 2019 après avoir été pendant 3 ans responsable du développement commercial en Europe pour ROSATOM,

Ingénieur physicien diplômé de Institut de génie nucléaire - Université nationale de recherche nucléaire (MEPhI) complété d’un doctorat à l’Institut de physique et génie électrique (IPGE) d’ Obninsk, Russie, Mr Vladislav Sozoniuk, a commencé sa carrière comme ingénieur chercheur sur l’analyse de l'efficacité des centrales nucléaires et des usines de dessalement nucléaire à l’ Institut de physique et génie électrique d’ Obninsk. Puis il a participé chez Сonсern Rosenergoatom SA aux études sur la faisabilité du déploiement des centrales nucléaires flottantes de 2006 à 2013 avant de rejoindre l’Agence pour l’Energie Nucléaire de l’OCDE sur l’évaluation des marchés des SMRs de 2013 à 2016.

 
M'inscrire à cette manifestation