Accueil > L'Association > Retour sur le Conseil d’administration et le Comité du mois de juin 2018

Retour sur le Conseil d’administration et le Comité du mois de juin 2018

235_Maison-arts-et-metiers-PANO
12.07.2018

Le vendredi 15 juin s’est tenu le 3ème Conseil d’administration, suivi le samedi 16 juin par le Comité de la Soce.

 

Le Conseil d’administration

De nombreux sujets traités avec notamment :

  • La nomination de Joël Lempereur comme Vice-Président Communauté, en remplacement de Pierre Buono, jusqu’à la prochaine assemblée générale de novembre.
  • L’avancement d’Arts et Métiers Acceleration présenté par Gérard Mura (Président d’AMA) assisté de Patrick Cantelli.

Depuis la création de cette filiale en mars dernier, le travail mené par les 7 bénévoles, qui constituent aujourd’hui le Conseil d’administration de cette société, a consisté en la définition d’un nouveau business model, la revue des start-ups hébergées à Station F et la sélection de celles qui seront accélérées, l’établissement d’un premier contrat industriel et un autre contrat en négociation, et se poursuit avec l’arrivée d’un directeur général recruté mi-juin. L’objectif est d’atteindre l’équilibre financier au terme des douze premiers mois d’exploitation.

  • La stratégie de l’Ecole et la présentation du Think Tank A&M, exposées par Laurent Champaney, Directeur Général de l’ENSAM.

L’objectif de l’Ecole est de devenir un accélérateur de talents pour l’industrie du futur en étant un acteur de l’aménagement du territoire, en accompagnant la performance et l'innovation industrielle en France et à l’International, et en incarnant une culture de l’industrie du futur. La mise en place de ce Think Tank associera l’École et la Soce pour réfléchir et faire des propositions sur l’avenir de la formation d’ingénieur.

  • L’avancement du processus de labellisation de la Soce, par Didier Bordet, Trésorier de la Soce.

Pour mémoire, la Soce souhaite postuler au label IDEAS qui reconnaît les qualités de gouvernance, de gestion financière et de maîtrise des activités d’associations. Comme pour la certification qualité dans les entreprises, avant de postuler à cette certification, il faut mener un travail sur les modes de gouvernance, de gestion, des activités et des finances de l’association.

  • Une discussion sur une proposition de procédure électorale pour la désignation des représentants des délégués de promo, des jeunes promos et des groupes professionnels au Conseil d’administration. Ce travail s’est poursuivi le lendemain avec les membres du Comité.

 

Le Comité

Il a été précédé de 2 heures au cours desquelles les groupes de travail ou commissions du Comité se sont réunis pour traiter de leurs sujets : gestion-finances, communication, élections, sujets pris en charge par le Comité, évolutions des statuts et du règlement intérieur, relations bénévoles-permanents.

 

La réunion du Comité a débuté par un point d’information sur le Congrès 2019 à Shanghai (Chine), sur « l’industrie du futur », avant de rentrer dans le vif des sujets avec :

  • Un travail sur les processus d’élection des représentants dans les instances (Comité et Conseil d’administration) des délégués de promo, des jeunes promos et des groupes professionnels.
  • La présentation du Think Tank Arts et Métiers par le VP Formation-Industrie. Le Comité de pilotage de ce Think Tank sera sous la direction d’Erik Le Roy et d’Alain Dovillaire pour la Soce, et d’Alexandre Rigal pour l’École.
  • La concertation tripartite, menée par Corentin LALLET (Secrétaire), sur les finalités à donner aux 100 000e Gadz’Arts actuellement en formation à l’Ecole, au sein de la Promotion 217. Les premières réflexions s’orientent vers une valorisation du 100 000e Gadz’Arts comme outil de communication autour du rôle de l’ingénieur Arts et Métiers et de l’ingénieur formé pour l’industrie du futur. Il ne s’agit pas de célébrer le nombre mais bien de présenter la dynamique des Gadz’Arts, soit l’ingénieur acteur des changements numériques et digitaux dans les milieux industriels tout en étant le garant de leurs valeurs sociétales.

 

Après ces points d’actualité, deux temps importants ont été consacrés à :

  • La stratégie financière de la Soce : le budget global, de l’ordre de 3 M€ actuellement, est financé pour moitié par les plus-value acquises jusqu’alors sur les placements issus de legs et dons importants, l’autre moitié par les cotisations et dons. Les perspectives économiques incitent à une très grande prudence sur ces plus-values. Une réflexion a donc été amorcée tant sur la recherche active d’économies dans les moyens consacrés à nos actions et les priorités données, que sur l’actualisation des cotisations des sociétaires ou la recherche de dons. Chacun des membres du Comité a été incité à formuler des propositions en ce sens d’ici fin août de sorte que le Comité de mi-septembre décide des orientations budgétaires 2019 et au-delà.
  • La transmission des valeurs : Une vision commune a été élaborée conjointement par les élèves, l’École et la Soce (portée à la connaissance des sociétaires) validée le 31 mars dernier. Des programmes propres à chaque campus ont été élaborés par les élèves. Ils ont été présentés et validés le 7 juin dernier à Paris en présence des trois acteurs (élèves, École, Soce) puis validés par la signature d’un document d’architecture.