Accueil > L'Association > Documents AgorAM > Des visières de protection made in AM

Des visières de protection made in AM

235_visière
12.05.2020

Mobilisant leurs imprimantes 3D, Gadzarts et enseignants produisent chaque jour dans toute la France un millier de visières de protection à destination des professionnels de santé.

La semaine dernière, notre newsletter AgorAM avait relayé l’initiative de Louis Catar (Ch.218), qui appelait à mettre des ressources en commun pour produire des visières de protection destinées aux personnels de santé (hôpitaux, aides à domicile et autres personnes devant se protéger dans le cadre de leur travail). Son appel a été transmis à tous les CARÉs par leur président, Georges Masclet (An.168), et à de nombreux délégués de promos. Les fichiers STL publics qui respectent scrupuleusement les normes d’utilisation par le personnel médical sont utilisables par tous à ce lien : https://3d.freerider-factory.fr 

L'Union des Elèves a donc créé une cagnotte en ligne permettant à ceux qui le souhaitent de soutenir l'opération. A l’issue de la période de fabrication, tout surplus sera reversé à la Croix Rouge Française. 

Simultanément Nicolas Perry, enseignant sur le campus de Bordeaux, avec le soutien du
laboratoire I2M, de l’IUT de Bordeaux et du directeur du campus, se lançait également dans la même production. Depuis, Aix-en-Provence, Metz et des étudiants utilisant leurs imprimantes 3D personnelles se sont joint à leurs efforts, portant la production totale à un millier de visières par jour, remises suivant les cas aux personnels administratifs ou de santé.

Validées par les autorités médicales, ces visières de protection permettent notamment de limiter la consommation de masques filtrants (type FFP2). Elles sont composées d’un film plastique (de type couverture de dossier) et d’une structure en matière plastique qui peut être produite sur une imprimante 3D. Les fichiers pour programmer ces imprimantes sont disponibles sur demande, comme la notice de fabrication. À Bordeaux, il est maintenant question de passer à l’injection plastique, beaucoup plus rapide. Des moules sont en cours de finalisation. Un système de valve pour l’assistance respiratoire est également conçu en liaison avec le CHU.

Hasard ou coïncidence, Florent Hayer (An.205), enseignant en Vendée, a développé avec des collègues une initiative similaire pour fabriquer les mêmes visières sur les découpeuses laser du lycée Rabelais de Fontenay-le-Comte. Il met lui-aussi les plans de découpe à disposition de ceux qui peuvent rejoindre son initiative.

Tous les campus Arts et Métiers sont actuellement mobilisés pour aider le personnel soignant. Si vous souhaitez fournir des matières premières pour la fabrication de ces visières ou en fabriquer vous même, faites le savoir ! 

Pour contacter le campus le plus proche de chez vous ou faire part de vos besoins en terme de matériel, rendez-vous sur le site de l'école.