Accueil > Arts et Métiers ParisTech > La formation > Préparer aux métiers d'ingénieur

Préparer aux métiers d'ingénieur

L'ingénieur Arts et Métiers se destine avant tout à concevoir des produits et des systèmes de production : ainsi, sa formation est celle d'un ingénieur généraliste maîtrisant le Génie mécanique, le Génie industriel et le Génie énergétique.

 

La formation Arts et Métiers ParisTech, qui repose sur de hautes connaissances scientifiques et technologiques toujours imprégnées d’humanisme, donne à l’ingénieur une capacité d’adaptation pluridisciplinaire très large.
Elle s'organise autour de deux composantes, l’une scientifique et technique, l’autre organisationnelle.

La composante scientifique et technique : le Génie mécanique et énergétique

Elle englobe notamment la conception, l'expérimentation, la réalisation de pièces, de systèmes mécaniques et de machines.
L'objectif est la maîtrise des processus de conception (au sens large), qu'ils s'appliquent à l'évolution des procédés ou à la définition de pièces, ensembles ou systèmes mécaniques.
La mécanique constitue la discipline de base. On lui associe d'autres disciplines qui sont liées au fonctionnement des machines et des systèmes, à leur commande et à leur contrôle (électronique, électrotechnique, automatique, énergétique, science des matériaux, procédés et techniques de production).

La composante organisationnelle : le Génie industriel

Les problèmes posés par l'intégration des nouveaux objets et processus dans les réseaux matériels et humains sont pris en compte par les enseignements en organisation, design, qualité, sécurité, etc., qui composent le champ du Génie Industriel.
Ce domaine pluridisciplinaire s'appuie également sur les techniques quantitatives, sur les sciences économiques et sociales ainsi que sur la communication.
L'informatique (générale et appliquée) apporte son assistance à l'ensemble de ces disciplines, sous forme de CAO (conception assistée par ordinateur), DAO (dessin assisté par ordinateur), FAO (fabrication assistée par ordinateur), GPAO (gestion de production assistée par ordinateur).
Ainsi, l'ingénieur Arts et Métiers peut être considéré comme l'ingénieur des systèmes industriels, et aborder des secteurs pluridisciplinaires comme la productique ou la robotique.

Une formation axée sur 4 types de modèles principaux

- Les modèles scientifiques (sciences pour l’ingénieur : mécanique, matériaux, énergétique, automatique, électronique, informatique, mathématiques) nécessaires à l’analyse et à la résolution des problèmes industriels.
- Les modèles technologiques (construction mécanique, automatismes industriels, fabrication…) qui développent les cadres structurants de la formation : concepts de fonction, de qualité, de valeur…
- Les modèles organisationnels : démarches de projets, analyse systémique, analyse fonctionnelle, méthodes.
- Les outils de culture : à la nécessité d’une formation à la gestion, au droit et à l’économie, aux langues, aux nouveaux supports de communication s’ajoute celle de la formation aux sciences de l’homme et de la société. Son objectif : mieux préparer les futurs ingénieurs à gérer les situations complexes, et à penser l’innovation à partir de l’histoire des idées et des pratiques de créativité.

Pourquoi des enseignements scientifiques ?

Ils sont abordés dans un double but :
- Donner à l’élève ingénieur les bases nécessaires pour appréhender un problème, l’évaluer en formulant des hypothèses correctes et analyser les solutions possibles.
- Lui permettre d’acquérir plus facilement les concepts qui sous-tendent les phénomènes physiques et les processus techniques intervenant dans les enseignements technologiques.
Cette approche « aller-retour » technologies-sciences de l’ingénieur s’inscrit dans une démarche d’alternance. Au cours de leur carrière en effet, les futurs ingénieurs devront s’adapter aux problématiques de métiers « verticaux » et de métiers « horizontaux » : les premiers demanderont de plus en plus de connaissances pointues et s’exerceront dans un univers de spécialistes ; les seconds nécessiteront de l’ingénieur une approche plus globale et une plus grande capacité de synthèse.


Quelques chiffres…

En 2013, Arts et Métiers ParisTech a recruté 1 040 élèves ingénieurs  dans sa formation d’Ingénieur Arts et Métiers.