Une visioconférence a réuni, le lundi 10 mai, les élus des Promos 219 et 220 avec la direction de l’École, les directeurs de campus et les représentants de la Soce. À l’issue de cette réunion bilan et perspectives, les 220 prennent en charge l’organisation des activités de la rentrée prochaine.

Pour certains, le 10 mai est un anniversaire. Pour les élus des Promos 220, ce lundi marque officiellement le lancement du travail de préparation de la rentrée 2021. À partir de la fin août, ils auront la responsabilité de transmettre l’histoire, les traditions et l’esprit de Fraternité qui nous unissent et de former de nouvelles promotions de Gadzarts.

Pour y parvenir, ils vont élaborer pas à pas, d’ici à l’été, le programme des activités qu’ils vont organiser pour les futurs élèves de première année, chaque étape devant être validée avec la direction de leurs campus respectifs. Pour chacune, il s’agit de la définir tant en termes d’objectifs poursuivis qu’en ce qui concerne le respect du cadre légal et la prévention des risques (incidents et addictions, notamment). Rappelons que cette méthodologie s’applique depuis 2018, année où les Élèves, l’École et la Soce ont reconnu conjointement la valeur de la formation humaine et sociale des Gadzarts, ainsi que sa complémentarité avec l’enseignement technologique et scientifique qui leur est dispensé.

Ce 10 mai 2021, une visioconférence a officiellement marqué le lancement des travaux pour les Promos 220. À cette réunion participaient aussi les directeurs de campus et la direction générale de l’École, ainsi que le président de la Soce, Jean-Marie Vigroux (Bo174), et les Délégués de la Soce auprès des Campus (DSC). Très présents sur le terrain, les DSC tiennent tout au long de l’année le rôle de facilitateur des relations entre directeurs et élèves. Au total, une cinquantaine de participants en ligne ont été attentifs aux bilans faits par les Promos 219 sur la période d’accueil de l’année dernière, en trois diapositives : ce qui s’est bien passé, ce qui n’a pas marché, les pistes d’amélioration.

Pour retenir un motif de satisfaction, il apparaît que les Promos 219 ont plutôt su tirer parti de la situation sanitaire. « Ils se sont réinventés, commente Philippe Degobert, directeur de Lille. Ils sont allés vers l’essentiel, ont pris de la hauteur. » Une appréciation partagée par la plupart de ses homologues, comme Jean Quessada, d’Angers : « Ils ont davantage travaillé sur le qualitatif. Il faut maintenant continuer à améliorer sans alourdir le programme. »

En conclusion, Laurent Champaney, directeur général de l’École, a officiellement confié aux élus des Promos 220 « l’organisation des activités de la rentrée 2021 en liaison avec vos directeurs de campus », ajoutant : « Les directeurs sont seuls responsables de tout ce qui se passe dans leur campus. Soyez pleinement conscients que vous faire confiance est un acte fort de leur part. » Le prochain rendez-vous est fixé au jeudi 1er juillet pour valider définitivement les programmes de la rentrée 2021.

 

En photo : les monômes en ville à nouveau autorisés en 2021 ? Ici à Bordeaux.

Autres communications