Accueil > La Fondation > Les Prix > Le prix Chéreau-Lavet

Le prix Chéreau-Lavet

01.08.2018

La Fondation est une composante importante de l'Association Marius Lavet qui gère ce prix : d'un montant de 15 000 euros, il est attribué chaque année à un ingénieur-inventeur français.

Attribué pour la première fois en 2001, le prix Chéreau-Lavet est attribué chaque année à un ingénieur-inventeur français, selon la volonté de notre camarade Marius Lavet (Cl 1910) et Supélec, génial inventeur, en particulier, du moteur pas à pas que l'on trouve dans toutes les montres à quartz à aiguilles. Le fonds qui alimente ce prix a été constitué par les redevances des brevets de Marius
Lavet, il est géré par la Fondation de France.

L'association Marius Lavet comprend la Fondation Arts et Métiers, le Conseil National des Ingénieurs et Scientifiques de France (CNISF), Pierre Breesé du cabinet en propriété intellectuelle Bredema, l’Association des anciens élèves de Supélec, la Fondation de France.

Chaque année, le lauréat reçoit un chèque de 15 000 €. La remise du Prix a lieu à Paris, dans une salle prestigieuse, avec le concours de personnalités gouvernementales et du monde des affaires. En outre, la couverture presse contribue à la promotion du lauréat et des son invention.
Les nominés bénéficient également de la promotion du Prix Chéreau-Lavet. Lauréat et Nominés figurent ensuite sur le site Internet de l'Association, avec, s'ils le souhaitent des liens vers leur propre site.

Date d’attribution - Lauréats :

2001 - MORLET Jean (X 1952)
            Analyse par « ondelettes »
2002 - SALVAT Olivier (AM Aix 1988)
            Inventeur du filtre à particules (FAP)
2003 - CHARTIER Pascal (Saint Gobain)
            Inventeur du verre auto-nettoyant
2004 - JEAN Pierre (architecte naval)
            Inventeur des cuves à membranes INVAR pour navires méthaniers
2005 - DELEONIBUS Simon (Université Paris VII)
            Technologie universellement utilisée des contacts dans les circuits microélectroniques
2005 - KUNTZ Emile (Ecole supérieure industrielle de Lyon)
            Concept de catalyse organométallique dans l’eau
2006 - LECOMTE Daniel (Ecole nationale supérieure de l’électronique et de ses applications)
            Diffusion sécurisée et contrôlable de contenus audiovisuels
2007 - REGNAULT Luc (Lille 1973)
            Technologie jet d’encre et logiciels d’impression