Accueil > Métiers de l'ingénieur A&M > Etudes et enquêtes > Enquête « débuts de carrière »

Enquête « débuts de carrière »

La Conférence des Grandes Ecoles vient de publier les résultats de l’enquête annuelle portant sur l’insertion des jeunes diplômés. Il en résulte que, pour les jeunes diplômés de la promotion Arts et Métiers 2011 qui ont choisi d’entrer sur le marché du travail, le diplôme d’ingénieur Arts et Métiers ParisTech reste un sésame précieux pour trouver un emploi pérenne, en adéquation avec leurs aspirations. Ainsi, 93,7% d’entre eux sont aujourd’hui en activité professionnelle.

Des emplois solides et durables

Bonne nouvelle, les jeunes ingénieurs des Arts et Métiers ParisTech restent toujours épargnés par le climat d’incertitude économique et sociale qui règne. Alors qu’en 2009, 33,8% d’entre eux avaient reçu une proposition de contrat avant la fin de leurs études, en 2011, le chiffre grimpe à 44,2% !
Sur l’ensemble de la promotion 2011, 88,4% des jeunes diplômés ont décidé d’intégrer le marché du travail, alors que 11,6% ont choisi de poursuivre leurs études. La quasi-totalité de ces jeunes actifs travaille à temps plein (99,8%), 90,2% d’entre eux sont en CDI, et 98,9% ont le statut de cadre.
Sur le plan de la rémunération, la formation Arts et Métiers ParisTech reste toujours aussi attractive puisque le salaire d’entrée annuel brut (primes comprises) est de 41 K€.
En termes de satisfaction quant à leur situation, 88,2% des jeunes diplômés en activité trouvent que leur emploi correspond à leur niveau de qualification et 80% se disent être satisfaits de leur emploi.
 
Le savoir-faire « made in Arts et Métiers ParisTech » s’exporte

A l’international également, on apprécie les ingénieurs « made in Arts et Métiers ParisTech » de la promotion 2011, puisque 21,3% d’entre eux ont été employés à l’étranger, ce qui est légèrement plus que leurs aînés de la promotion précédente (19,2%).
Enfin, pour preuve que les formations Arts et Métiers ParisTech prennent en compte la dimension internationale, près d’un jeune gadzarts sur deux occupe une fonction en lien avec l’étranger sur l’hexagone.

Les gadzarts au cœur d’enjeux clés pour la réindustrialisation de la France
Parmi les secteurs d’activité recrutant le plus de gadzarts, on trouve :
-      l’industrie automobile, aéronautique, navale, ferroviaire (25,4%)
-      l’énergie (15,2%)
-      le bâtiment, les travaux publics, la construction (13,5%)

Ces secteurs, très demandeurs de l’expertise des ingénieurs, représentent d’importants enjeux pour la santé économique du pays.

On constate également, comme les années précédentes, que ce sont les entreprises de taille intermédiaire et les grands groupes qui recrutent le plus d’ingénieurs Arts et Métiers ParisTech (78,9% des jeunes diplômés), avec notamment une très grande proportion de gadzarts dans les entreprises de plus de 50 000 salariés (34,8%).

Enfin, tout comme l’Ecole est un établissement national avec de multiples implantations en région (8 centres d’enseignement et de recherche et 3 instituts) au plus près des besoins des entreprises et des territoires, les jeunes diplômés exercent eux aussi leur activité sur l’ensemble du pays. Ainsi, près de la moitié des diplômés de la promotion 2011 (45%) travaillent en province et dans les Dom-Tom.

Roland VARDANEGA, Président de la Société des Ingénieurs Arts & Métiers ParisTech, déclare : « Alors que la réindustrialisation de la France était l’un des sujets phares des dernières élections présidentielles, notre pays est en grande demande d’ingénieurs. Dans le même temps, différentes études soulignent une pénurie de certains profils ingénieurs. Trouver de nouveaux ingénieurs va être un enjeu important sur les prochaines années ; cela assure à nos jeunes gadzarts de fortes garanties d’emploi au sortir de l’école, et ce, dans des secteurs riches en perspectives de développement. »

Méthodologie :
Dans le cadre de l’enquête insertion jeunes diplômés 2012 conduite par la Conférence des grandes écoles (CGE), cette enquête a été réalisée au 1er trimestre 2012 par le service Emploi & Carrières de la Société des Ingénieurs Arts & Métiers ParisTech. Elle a été effectuée par Internet auprès des trois dernières promotions sorties d’Arts et Métiers ParisTech. 1266 réponses exploitables ont été reçues.

Plus d'informations :
- le site de la CGE


Communication web : Société des ingénieurs Arts et Métiers